Un pastafariste renvoyé de la Préfecture de Police pour radicalisation

Suite à l’attentat tragique de la préfecture de police du 3 octobre dernier, la cellule antiterroriste ne néglige aucun signalement de radicalisation, et prend aussitôt les mesures nécessaires pour protéger les français.

C’est ainsi que Lucien Stucru, dit Lulu vient d’être renvoyé de son poste d’assistant à la préfecture de Paris pour soupçon de radicalisation.

De nombreux signalements anonymes sont parvenus à la préfecture de Police. La plupart désignaient les changements de comportement observés chez Lucien Stucru, depuis que ce dernier s’est converti au pastafarisme. Quelques phrases extraites de ces lettres montrent à l’évidence que le sujet succombe lentement à une crise mystique :

«   Du jour au lendemain, il refusait de venir à la cantine, sauf lorsque le menu annonçait des spaghettis. »

« Il avait recouvert les murs de son bureau avec des posters de Don Patillo »

« Un jour, il est venu coiffé d’une passoire, et depuis, il refuse de l’enlever, même pour saluer des dames»

Suite à ces nombreux témoignages, Lucien Stucru a été suspendu par sa hiérarchie. Mais la décision finale risque d’être bien pire, car le ministre de l’Intérieur a expliqué qu’il était absolument favorable à la “radiation de la fonction publique pour tout individu qui donnerait des signes de radicalisation.

Notons que Disposant désormais de temps libre, Lucien a voulu suivre son fils lors d’une sortie scolaire, mais il n’a pas été autorisé à accompagner les élèves..

Une initiative que beaucoup d’entre nous soutiendront : En matière de terrorisme alimentaire, on n’est jamais trop prudent.

Article proposé par Heudebert de la biscotte doree

0 0 vote
Article Rating



Vas-y de ton commentaire !




Recevez le derniers articles

Derniers articles

Ecrire un article