C’est une dictature, on peut pas mettre une main au cul !

Thomas Guénolé a créer un véritable tsunami politique en dénonçant une dérive autoritaire de la part de la France Insoumise. Il nous en dit plus.

La vérité est que ce mouvement qui se veut libre et démocratique est une vaste mascarade.

Il y a deux semaines, on est venu me reprocher d’avoir des attitudes dignes d’un harceleur sexuel. On m’a dit que dans ces conditions, je ne pouvais plus être sur la liste pour les européennes.

Mais quelle est donc cette farce que le parti fait croire à ses militants ? On est donc plus libre de complimenter une femme sur son petit cul de déesse, et prendre quelques secondes pour s’y frotter ?

C’est honteux !

Thomas Guénolé, à l’Overside à Paris, le 17 Avril 2019
0 0 voter
Évaluation de l'article



Vas-y de ton commentaire !




Recevez le derniers articles

Derniers articles

Ecrire un article