Des travaux forcés après 2 refus d’offres d’emploi

Inspirée par Christophe Barbier, cette mesure visant à inciter les chômeurs à trouver un emploi, entrera en vigueur à la rentrée prochaine.

Le constat est assez alarmant, et il est vrai que l’Etat n’est pas du tout assez violent avec les chômeurs, qui ne sont clairement qu’une belle bande de feignasses.
Pire encore, certains ont l’outrecuidance de revendiquer un travail pour lequel ils ont les qualifications ou l’expérience.

Ainsi, depuis quelques années, on note qu’aucun ingénieur n’a accepté d’être couvreur, aucun chauffeur de car n’a exercé en hôpital, et aucun opticien ne travail chez Carglass.

Face à ce constat, il était temps de réagir, et ce qu’à fait le gouvernement en instaurant 3 mois de travaux forcés à quiconque refuserait 2 offres d’emplois, même à 300 km de chez eux.

0 0 vote
Article Rating



Vas-y de ton commentaire !




Recevez le derniers articles

Derniers articles

Ecrire un article