Le nom de la tempête Gabriel au cœur d’une dispute

#Caprice

Vous ne vous êtes jamais demandé comment est choisi le nom des tempêtes, des cyclones ou des ouragans ? Et bien nous aussi, et cette fois-ci la réponse est amusante. 

Dans un décret qu’Emmanuel Macron a fait paraître en le 14 Juillet 2018 à 3h42 du matin, il s’est arrogé le droit de choisir lui-même le nom de tous les phénomènes climatiques.
Un proche du président a d’ailleurs confié à notre journaliste (en Off), que celui-ci rêvait depuis tout petit pouvoir donner le nom qu’il veut à ce type de phénomène. Grâce à se décret, c’est désormais chose faite.

Tout content de ce nouveau droit, le Président avait déjà choisi d’appeler la tempête « Eric Drouet », car d’après ses dires, il est à craindre et détruit tout sur son passage.

Mais Madame en aura décidé autrement. 
En effet, un des personnel du palais nous a appris que Brigitte Macron était rentrée dans une colère noire et aurait exigé de pouvoir appeler la tempête Gabriel (nom d’un élève dont elle était la professeur, et avec qu’il on lui prête une relation extra-conjugale).

Devant une telle colère, et ne voulant pas que Brigitte enfile à son tour un gilet jaune, le président a cédé. Une inspiration pour les contestataires ?

Crédit Photo : Background photo created by kotkoa – www.freepik.com

0 0 vote
Article Rating



Vas-y de ton commentaire !




Recevez le derniers articles

Derniers articles

Ecrire un article