Il découvre à 30 ans qu’il est une femme et doit rembourser 40% de ses salaires

Son employeur le met en demeure de rembourser 40 % du montant des salaires perçus depuis son embauche alors qu’il se rend compte qu’il est en fait une femme.

Camille* s’était bien rendu compte que déjà petit garçon il préférait jouer avec les filles plutôt qu’avec les autres garçons bien trop brutaux.
Plus tard alors qu’il était adolescent il n’avait jamais été attiré par les femmes, il aurait préféré se serrer contre les garçons, voire les hommes dont il aimait les odeurs, le contact.
Il s’était dit qu’il devait être homosexuel.

Il se serait bien laissé aller à ses penchants, mais il avait peur de faire de peine à ses parents qui étaient si fiers d’avoir eu un beau petit garçons après avoir été affligés par la naissance de quatorze filles.

Et puis il avait des complexes : ses hémorroïdes qui saignaient plus ou moins abondamment environ une fois par mois ; son minuscule micro-pénis caché dans le pli central de ses bourses dans lesquelles on ne sentait pas de testicule ; ses pectoraux au volume exagéré sans puissance musculaire ; ses hanches trop larges ; sa voix trop haut perchée et plein de choses qui ne lui donnaient pas l’apparence qu’il voulait avoir : celle d’un mâle alpha terrible et violent : un Terminator.

Un jour alors qu’il s’était déguisé en fille pour participer à une soirée costumée et qu’il avait trop bu il céda aux avances d’un beau ténébreux. Il trouva l’expérience extrêmement agréable. Au point que tous les soirs qui suivirent il se rendit dans la chambre de cet homme déguisé en femme puisque son bel amant semblait aimer les travestis. Et voilà que ses hémorroïdes ne saignaient plus ! En sus son amant semblait apprécier tout ce qui le complexait !

Tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes possible jusqu’à ce qu’il sentit qu’il avait des problèmes intestinaux. Il percevait des mouvements dans son ventre ; sans doute des indigestions. Pour la première fois de sa vie il consulta un médecin pour autre chose que ses vaccins. Après l’avoir examiné l’homme de l’art déclara « Madame, vous êtes enceinte de huit mois ! ».

Explications, complications pour le congé maternité, déclaration au patron, tribunal puisque cette personne avait été payée au tarif masculin depuis son embauche !

C’est ce jour que Camille apprit qu’il était une fille.
En apprenant cela sa mère s’exclama « je suis vraiment trop nulle ! Je n’ai jamais été capable de faire quelque chose de bien ! ».

Son père déclara « quand on a la poisse, il n’y a pas de raison que ça s’arrête ! ».

* Le prénom a été changé.

Article proposé par Gérard Mantore

0 0 vote
Article Rating



Vas-y de ton commentaire !




Recevez le derniers articles

Derniers articles

Ecrire un article