Après les cas Bigard et Dieudonné, les humoristes devront faire valider leurs sketchs par le ministère de la Culture

Après les cas Bigard et Dieudonné qui ont été censurés, les humoristes devront faire valider leurs sketchs par le ministère de la Culture avant toute publication.

C’est en effet afin de prévenir tout scandale, et éviter qu’un esprit bien fait se retrouve confronté à des propos inacceptables que le gouvernement a pris cette décision.

Désormais, chaque humoriste devra venir jouer son sketch devant un jury composé de membres du gouvernement, dont Christophe Castaner, Marlène Schiappa et Alexandre Benalla qui était en recherche d’emploi depuis sa sortie de prison.

Le gouvernement a d’ores et déjà prévenu que des thèmes étaient tout simplement interdits :

  • Violences conjugales
  • Viol
  • Blagues ou humour sur les Juifs
  • Propos sur la politique d’Israël
  • Emmanuel Macron
  • Violences policières
  • Christophe Castaner
  • Dédramatisation du port du voile
  • Politique gouvernementale sur les migrants
  • Zéro SDF fin 2018
  • Brigitte Macron
  • Alexandre Benalla

Des thèmes peuvent quant à eux être privilégiés par les humoristes si ils souhaitent voir leur sketch validé plus facilement, tels que :

  • Les noirs
  • Les arabes
  • Les prêtres
  • Les musulmans
  • Les jeunes de banlieue
  • Les communistes et autres gens d’extrême gauche
  • Les non-progressistes
  • Donald Trump
  • Maduro
  • Venezuela

Les premières auditions devraient débuter fin Mars.

0 0 vote
Article Rating



Vas-y de ton commentaire !




Recevez le derniers articles

Derniers articles

Ecrire un article