La femme blessée lors de l’acte 19 aurait crié Allah Akbar

Le procureur de Paris, accompagné du Ministre de l’Intérieur a annoncé en conférence de presse que la femme de 73 ans, blessée lors de la manifestation pratiquait la Taquiya.

Geneviève L. n’est pas la victime innocente que certains opposants politiques veulent bien raconter a des fins politiciennes.

Cette personne pratiquait depuis des années la Taquiya, qui est une méthode salafiste de dissimulation dans la population pour se faire oublier, ce qui explique qu’elle ai échappé à tous nos radars anti-terroristes.

Ce samedi 23 Mars 2019, alors qu’elle s’apprêtait à mener une action terroriste de grande ampleur, nos forces de l’ordre qu’il faut une nouvelle fois saluer sont intervenus avec célérité en l’entendant crier Allah Akbar et agiter un drapeau multicolore probable nouvel étendard de DAESH.

Le procureur de Paris

La famille de Geneviève L. affirme de son côté n’a voir jamais rien vu venir.

Nous lui souhaitons bien entendu un très bon rétablissement en attendant de pouvoir faire toute la lumière sur cette triste affaire.

0 0 vote
Article Rating



Vas-y de ton commentaire !




Recevez le derniers articles

Derniers articles

Ecrire un article