Juan Branco victime de l’acharnement de l’oligarchie Macronienne

L’auteur de Crépuscule a tweetté en début de journée, suite à l’acharnement flagrant dont il est victime.

Se rendant comme à son habitude Au Bon Marché dans le 7ème arrondissement de la capitale, l’essayiste n’a pu que constater que le rayon caviar était en rupture de stock.

Mais cette excuse pour le moins bizarre ne lui a pas fait avaler des couleuvres, et il l’a fait savoir sur son réseau social préféré.




Vas-y de ton commentaire !




Recevez le derniers articles

Derniers articles

Ecrire un article