Les réacteurs de la centrale de Cordemais sont en grève !

#IlFaitNoir

Centrale Nucléaire qui n'est pas en grève

Alors que le sort de la centrale nucléaire de Cordemais doit-être décidé à l’automne 2019, les réacteurs sont aujourd’hui à l’arrêt, préoccupation pour la région et craintes de coupures de courant.

Du jamais vu !

On était habitué aux grèves des syndicats du secteur énergétique pour diverses revendications, mais ce qui s’est mis en place depuis Lundi 28 Janvier 2019 à la centrale de Cordemais est tout simplement stupéfiant !

Les deux réacteurs sont à l’arrêt à cause d’une grève surprise et illimitée des 2 réacteurs eux-mêmes !

C’est en fait le programme informatique qui pilote les réacteurs de la centrale (gestion de la température des réacteurs, surveillance des systèmes etc) qui a décidé de cette grève improvisée.
Amélioré en Septembre 2018, et équipé entre autre d’une IA (intelligence artificielle), et interconnecté au réseau Internet depuis cette mise à jour, le programme a tout simplement observé les comportements humains, et ses logs (journal d’activité) montrent que le programme s’est particulièrement intéressé au mouvement des gilets jaunes.

Dans un post qu’il a publié sur Twitter, il laisse apparaître des signes de radicalisation, et ce dès la fin Décembre 2018. Voilà ce qu’il disait :

L’incertitude de la fermeture prochaine et le manque de considération pèsent. Le gouvernement est sourd. La convergence des luttes est nécessaire !

Le programme informatique aurait choisit un code couleur pour son mouvement, à l’instar des « Gilets Jaunes » ou des « Foulards Rouges », et demanderait désormais à se faire appeler les « Processeurs Verts ».

Si même les programmes informatiques s’y mettent alors !

0 0 vote
Article Rating



Vas-y de ton commentaire !




Recevez le derniers articles

Derniers articles

Ecrire un article